7 0 obj L'adaptation de l'habitat au handicap, une démarche fréquemment réalisée sans aucune ou peu d'aide, L'adaptation de l'habitat au handicap, une évaluation de la situation apparemment positive…. Les enfants handicapés et leur impact sur la dynamique familiale. Aux côtés des produits financiers classiques que sont les livrets d'épargne (38%), les plans d'épargne logement (23%) ou encore les assurances vie (8%), on trouve des produits plus spécifiques : "rentes survie" (26%) et "épargne handicaps" (22%). L'appréciation des services à domicile est quant à elle plutôt mitigée. Le service Accueil des familles est également mobilisé dans la rédaction en FALC (Facile à Lire et à Comprendre) des documents destinés aux personnes en situation de handicap mental. �N㐒DF-V�x!�i��<.�ߞ�Q��.$i������� �p8�߅�I"��Ct��4l��[�J�[���.\���ϝ�|P��u�l\�� 4�������f��+Uc�L5�)�&��z�ڀ��� �b)u�0aR�^O���. /F0 6 0 R Crise sanitaire mondialisée, urgence écologique, mobilisations citoyennes… ce contexte a fait naître l’espoir d’un changement de paradigme et est en train d’accélérer la modification de nos modes de consommation. Lorsque l’handicap a été découvert tout à etait bousculé et de … Dans ce contexte particulier, la constitution de "ressources supplémentaires" s'avère être un acte indispensable pour de nombreux pères et mères : 44% des parents l'ont déjà fait, 33% pas encore mais envisagent de le faire. La gestion quotidienne du handicap au sein du foyer génère aujourd'hui des sentiments et des comportements fortement anxiogènes, L'avenir de l'enfant focalise des préoccupations très fortes, aussi bien affectives que financières. Pour le coup, certaines pièces et non des moindres sont ici perçues comme majoritairement "difficiles d'accès". Si le projet de loi "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" dispose d'une notoriété non négligeable (69%, 50% n'ayant toutefois pas d'idées précises quant à son contenu), le scepticisme prévaut toujours quant à ses répercussions pour les personnes handicapées (43% des personnes qui ont entendu parler de ce projet estiment qu'il aura des répercussions, 36% pensent l'inverse). La famille s'agrandit : l'aide à domicile; ... Les enfants en situation de handicap doivent pouvoir bénéficier d’un enseignement scolaire, quel que soit leur besoin. Vous trouverez la procédure exacte de demande de reconnaissance de votre handicap à la rubrique ‘Procédure de reconnaissance’ sur le site web Personnes handicapées. C'est notamment le cas de la circulation piétonne en ville, incriminée par 70% des foyers, et des transports publics (SNCF, métro, bus, avion), 67% considérant qu'il est aujourd'hui difficile d'y accéder à l'endroit où ils vivent (contre 66% en 2003, soit +1 point). /Filter /FlateDecode A ce titre, 57% des interviewés déclarant vivre dans un endroit inadapté à la vie quotidienne de la personne handicapée, affirment prévoir de réaliser des travaux "dans un avenir proche", et 28% en ont déjà réalisé. Cette proportion est d'ailleurs sensiblement plus élevée pour les familles au sein desquelles on trouve des personnes polyhandicapées (37%) ou handicapées physique (34%). Point positif, on note que 76% des foyers interrogés considèrent que leur lieu d'habitation est aujourd'hui "globalement" adapté à la vie quotidienne de la personne handicapée. Dans l'hypothèse où des travaux ont ou seraient effectués, presque la moitié des foyers concernés (47%) n'a fait ou ne ferait appel à aucune structure particulière. Parmi elles, 32% affirment ne jamais y trouver ce qu'elles cherchent. Seulement 20% estiment qu'il est aujourd'hui secondaire. L'un des parents décide d'arrêter de travailler dans la très grande majorité des cas (le plus souvent la mère), tandis que le temps s'organise alors essentiellement autour de la personne handicapée. Toutefois, près de 3 interviewés sur 10 déclarent ne pas avoir réalisé d'aménagements (28%), pour des raisons le plus souvent liées au manque de moyens financiers (38%) ou à la nature du handicap (38%). Près de 6 foyers sur 10 affirment ne pas y trouver ou seulement rarement les équipements destinés à faciliter la vie quotidienne de la personne handicapée (61%). Plus spécifiquement, ces dernières ont déploré des carences et des contradictions qui en réduisaient la portée. Que lui arriverait-il si elles venaient à disparaître ? Pages 94-105. Les équipements sportifs et culturels et les services publics (mairies, Poste ou administration) sont jugés difficiles d'accès par respectivement 60% et 52% des foyers (contre respectivement 57% et 49% en 2003). Lorsque le besoin est exprimé, il porte principalement sur l'existence d'une salle de bain adaptée - baignoire sabot, douche de plain- pied (33%, dont respectivement 52% et 46% pour les familles au sein desquelles ou trouve une personne polyhandicapée ou handicapée physique), loin devant tous les autres types d'équipement. Malgré ces différences en fonction du type de handicap, les magasins grand public sont dans l'ensemble jugés déficitaires quant à leur offre spécifique. L'accessibilité aux infrastructures publiques est évaluée sévèrement. Une grande majorité d’enfants handicapéssubissent une exclusion et il est estimé à seulement 2 % le nombre d’entre eux qui ont un accès à l’éducation. Les femmes, quant à elles, doivent dans leur très grande majorité cette situation à la présence d'un enfant handicapé au sein du foyer. Partenaires, plaidoyer et communication pour des changements sociaux 8. Les contraintes portent également sur la prise en charge financière du handicap. Globalement, on note aussi une "solitude" (réelle ou ressentie) de la majorité des familles estimant leur logement inadapté et qui ont fait ou qui envisagent de faire réaliser des travaux. Les résultats de l'enquête font apparaître une série de constats qui, pris les uns après les autres, montrent à quel point les familles en situation de handicap continuent aujourd'hui de rencontrer des difficultés qui les empêchent d'envisager une vie qui soit la plus normale possible. Cette solitude peut s'expliquer par un manque d'information et de communication sur les aides humaines et financières existantes, tant dans le réseau spécialisé que grand public. Pour la quasi-totalité de ceux ayant fait réalisé ces travaux (82%), le coût a été perçu comme cher, voire très cher pour 44% d'entre eux, bien que le logement soit toujours perçu comme inadapté. ...qui masque des situations difficiles, un manque d'aide lors de la réalisation des travaux et une certaine solitude. Pourra-t-il être pris en charge de façon adaptée ? Tout comme en 2003, le devenir de l'enfant après la disparition des parents inquiète plus encore : 87% des parents d'enfants handicapés (stable par rapport à l'an dernier) se déclarent inquiets sur le sujet, 59% se déclarant même très inquiets. Votre mairie. Ainsi, les pères et les mères interrogés se disent le plus souvent "très inquiets" en ce qui concerne la vie de leur enfant après leur disparition (59%), son avenir professionnel et sa prise en charge dans une structure adaptée (44%). Book chapter Full text access. >> L'avenir de l'enfant se caractérise par un très fort niveau d'inquiétude. Bonjour, nous avons découvert l’handicap de notre petite nièce lorsqu’elle avait 3 mois. C’était à Antanimena, mercredi, lors de la distribution de jouets et de produits de première nécessité, à cents enfants en situation de handicap et leur famille. Je souhaite donc faire partager un … Pourtant, l'analyse des réponses données par les personnes estimant aujourd'hui que leur logement n'est pas adapté laisse apparaître une réalité plus contrastée. Grande consultation nationale « Familles & Handicap ». Près de trente ans après la loi du 30 juin 1975, le projet de loi "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" est sur le point d'être voté. Cet Avis a été adopté par le Conseil de la famille à sa réunion du 9 mai 1995 et transmis à la ministre respon - sable de la Famille, MmePauline Marois, le 29 juin 1995, conformé ment à l'article 15 de la Loi sur le Conseil de la famille. La position est ici quasi-unanime : 88% des foyers interrogés estiment que les personnes handicapées ne sont "plutôt pas" ou "pas du tout" intégrées dans la société française. /Parent 5 0 R Mise en place à l’initiativede la Caisse Nationale d’Alloations Familiales, Lancée officiellement, en octobre 2017, par Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etatchargée des personnes handicapées et Jacques TOUBON, Défenseur des droits. Une part importante des foyers interrogés (45%) ne s'estime pas concernée par l'évaluation des services à domicile offerts aux personnes handicapées : 27% ne s'estiment pas, spontanément, concernées par ces services et 18% ne se prononcent pas. << C'est notamment le cas de l'accès aux sanitaires (44% en cas de polyhandicap et 36% en cas de handicap physique, contre 25% pour l'ensemble des foyers) mais aussi de l'accès aux chambres (respectivement 31% et 27%, contre 20% pour l'ensemble des répondants) ou encore de l'accès à l'entrée de la maison ou de l'immeuble (respectivement 30% et 23%, contre 18% pour l'ensemble). Le ministère des armées met en place une aide financière pour accompagner les familles d’enfants porteurs de handicap. Seule l'école bénéficie d'une perception plus équilibrée. Selon les cas, ce handicap s’accompagne ou non, d’une incapacité à oraliser. Geneviève Jurgensen nous parle de la difficile place des frères et sœurs dans une famille touchée par le handicap. Association québécoise des parents en situation de handicap. /Length 8 0 R Dans le détail, les résultats de l'enquête montrent que les différentes pièces de l'habitat sont très majoritairement perçues comme étant faciles, voire "très faciles" d'accès. 8 0 obj Toutefois, force est de constater que les indicateurs mis en place par l'enquête laissent à penser que de nombreuses familles se retrouvent aujourd'hui repliées sur elles-mêmes et découragées, avec le sentiment d'être seules à gérer ce handicap. Toutefois, une part non négligeable (24%) fait état d'une non adaptation de ce cadre de vie. La version 2004 de cette enquête comprenait également des questions relatives au thème spécifique de l'habitat et de l'aménagement du cadre de vie. En effet, lorsque l'un de leurs proches se trouve en situation de polyhandicap ou de handicap physique, les répondants déclarent très majoritairement se rendre dans des magasins spécialisés (respectivement, 84% et 64% d'entre eux). C'est le cas de la ou des chambres (62%), des sanitaires (67%) et dans une moindre mesure de l'entrée de la maison ou de l'immeuble (47%). Il est toutefois à noter que l'accès aux différentes pièces de l'habitat est bien plus souvent jugé difficile par les familles au sein desquelles il y a des personnes en situation de polyhandicap ou de handicap physique. /Filter /FlateDecode Travail avec la famille en cas de handicap d’un de ses membres L’éprouvé et l’épreuve du contretransfert. Source : DARES 2016 - Les chiffres clés de l’aide … De même, elles expriment souvent de fortes craintes pour leur enfant et des interrogations quant son avenir. La prise en charge du handicap par la société : une perception toujours très critique. De fait, si une grande partie des foyers interrogés dit aujourd'hui ne pas avoir besoin d'équipements spécifiques, c'est aussi parce qu'il s'avère que si besoin il y a eu, il a déjà fait l'objet, pour pratiquement les deux tiers des foyers concernés (61%), d'achats d'équipements ou de matériels destiné à faciliter la vie quotidienne de la personne handicapée. Toutefois, ces résultats doivent être fortement nuancés. Et lorsqu'il est intervenu, il a d'abord été le fait d'autres membres de la famille ou de l'entourage proche (40%), loin devant le médecin d'hôpital (13%), une association (12%), un libéral (psychothérapeute, médecin, juriste, 9%) ou une infirmière à l'hôpital (3%). Simone Korff-Sausse (2007, p. A l'opposé, un quart des personnes concernées témoigne d'une mauvaise appréciation de l'action du corps médical dans le domaine concerné, les critiques les plus vives étant portées à l'encontre du corps médical à l'hôpital (28%). 4 0 obj A l'opposé, un tiers des personnes qui ont effectué un achat d'équipement ou du matériel estiment que les magasins grand public disposent "toujours" (9%) ou "parfois" (28%) de ce dont elles ont besoin. Dans ce contexte, et pour la huitième année consécutive, Handicap International et ses partenaires, la Fédération Apajh et Leroy Merlin, ont donné la parole aux familles en situation de handicap afin de recueillir leur opinion quant à leurs conditions de vie et à leurs attentes. Pour les bénéficiaires, le jugement est relativement partagé : 35% estiment que ces services sont de bonne qualité, contre 20%. stream Ces difficultés ont très certainement aussi des répercussions sur les dépenses qui ne sont pas directement liées au handicap. Cette satisfaction globale explique pour une part que lorsqu'ils sont interrogés sur les équipements dont ils auraient aujourd'hui le plus besoin pour la personne handicapée, la moitié des foyers concernés n'exprime spontanément aucun besoin particulier (48%). '�J9/�zŃ� 3 La rencontre clinique avec le sujet porteur de handicap et sa famille est souvent mobilisatrice de réactions contretransférentielles fortes. Le plus souvent, lorsque des achats d'équipements ou de matériels sont réalisés, ils le sont dans des magasins spécialisés (66%), plutôt que dans un magasin grand public (33%). De fait, rares sont les familles aujourd'hui convaincues que les dispositions auront des conséquences importantes pour les personnes handicapées (seulement 9% se positionnent sur l'item "oui, tout à fait"). APF France handicap. 636 likes. Seuls 31% considèrent que le corps médical a su gérer la situation comme il le fallait. La gestion du handicap a aujourd'hui des répercussions très fortes sur le mode de vie des familles : peu de loisirs et une pression financière très fréquemment ressentie. endobj On imagine aisément les problèmes rencontrés lors de l'achat d'équipements, le plus souvent achetés dans des magasins spécialisés puisque les magasins grand public ne leur offrent aujourd'hui peu ou pas de choix dans ce domaine. L’équilibre de chacun des membres de la famille s’en trouve perturbé et beaucoup de questions se posent. Les résultats de l'enquête montrent aussi que le handicap génère le plus souvent une restructuration très importante du mode de fonctionnement de la cellule familiale. Famille et handicap. Enquête sur les familles en situation de handicap - 1 ère partie. Enfin 23% n'envisagent pas de le faire. 350 000 : c’est le nombre d’enfants ou adolescents en situation de handicap scolarisés à la rentrée 2015, dont 279 000 en milieu ordinaire (soit 80 %, et 20 % en établissement hospitalier ou médico-social). >> 5 types de handicaps, selon l’OMS. Au-delà d'une assistance technique a priori déficiente, les résultats de l'enquête montrent aussi que 47% des foyers qui ont fait ou qui voudrait faire réaliser des travaux d'aménagement estiment qu'ils n'ont bénéficié ou ne bénéficieraient d'aucune aide financière. fois dans le code de l’action sociale et de la famille une définition du handicap : « Constitue un handicap, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération << Certaines structures ont un projet inclusif rassemblant enfants valides et enfants en situation de handicap. A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre, les résultats de la 8ème enquête nationale d’opinion réalisée par Ipsos pour Handicap International et ses partenaires l’Apajh et Leroy Merlin, soulignent l’inquiétude des familles en situation de handicap, et les difficultés qu’elles rencontrent au quotidien. Pour autant, seul un tiers des foyers concernés (32%) a recours à un accompagnement humain, 60% n'en bénéficient pas et n'ont pas demandé à en bénéficier, et 8% en ont fait la demande sans l'avoir obtenu. stream La prise en charge d'un enfant handicapé semble influer très directement sur la gestion des loisirs et du temps libre. La reconnaissance du handicap est une des conditions qui doit être remplies. La présence au sein du foyer d'une personne handicapée exerce logiquement une influence assez directe sur la vie professionnelle des conjoints. /Type /Page Neurosystémique et maladie d'Alzheimer. Autant de questions anxiogènes qui génèrent de réelles inquiétudes au sein de la famille. Si 74% des pères exercent une activité professionnelle à plein temps, seules 19% des mères sont dans ce cas. Comment admettre l’inacceptable pour un parent qui idéalise depuis des mois son futur enfant ? Le corps médical, dans son ensemble, est jugé positivement au regard des soins prodiguées aux personnes handicapées, qu'il s'agisse du corps médical privé (73%), en hôpital (68%) ou des institutions spécialisées (67%). Dans le prochain chapitre, nous allons tenter de comprendre ces éléments expérientiels, liés à l’histoire spécifique de chaque famille, en particulier lorsque la survenue d’un handicap vient se greffer à la trajectoire de migration. Les personnes handicapées entrent, sous certaines conditions, en considération pour des aides spécifiques. Vous devez être : agent titulaire ou stagiaire en position d’activité(2) ou en position de détachement auprès d’une administration ou d’un établissement public de l’Etat, travaillant à temps plein ou à temps partiel ; • militaire en activité, affecté, ou en position de non-activité pour raisons de santé ou de congé parental; • agent contractuel en activité ou bénéficiant d’un congé assimilé à une période d’activité en vertu de l’article 27 du décret 86-83 du 17 janvier 1986 ; • agent recruté par contrat à durée déterminée…